À noter - 2016

Jpgbandeau nordiques4maj

+ Du 3 au 10 décembre 2016, à Toulouse, 5e édition du Marathon d’automne avec la librairie Ombres blanches, pour saluer le 50e anniversaire des éditions Christian Bourgois. Au programme, plusieurs écrivains nordiques : Andri Snær Magnason (Poèmes de supermarché), Katarina Mazetti (Le Mec de la tombe d’à côté), Anne-Cathrine Riebnitzsky (Les Guerres de Lisa), Jakob Wegelius (Sally Jones)…

Affiche a4 sobd2016 version web 728x1030

+ Du 2 au 4 décembre 2016, à Paris, 6e édition du festival SoBD avec à l’honneur la bande dessinée suédoise et la présence annoncée de Anneli Furmark, Knut Larsson, Hilda-Maria Sandgren, Pelle Forshed… Rencontres animées par Fredrik Strömberg, journaliste et auteur d’une Histoire de la bande dessinée suédoise. Autant d’auteurs et d’illustrateurs présentés sur ce site, Voyage dans les lettres nordiques.

Halle des Blancs Manteaux, 75004 Paris, entrée gratuite (plus d’info : www.sobd2016.com) 

Nd 2015 billet sue de 20 kronor astrid

+ En Suède, en octobre 2015 (quatre) et en octobre 2016 (deux), sont apparus six nouveaux billets de banque à l’effigie de : Astrid Lindgren (20 couronnes, avec au verso une vue du Småland, la région natale de la mère de Pippi Långstrump), Evert Taube (50 couronnes, au verso une vue du Bohuslän, région que le chanteur a célébrée), Greta Garbo (100 couronnes, et une vue de Stockholm pour l’actrice aujourd’hui enterrée dans cette ville), Ingmar Bergman (200 couronnes, au verso une vue de Fårö, sur l’île de Gotland, où le cinéaste résidait), Birgit Nilsson (500 euros et une vue de Scanie pour la soprano née à Västra Karup) et Dag Hammarskjöld (1000 couronnes, avec au verso une vue de la Laponie, que le Prix Nobel de la paix appréciait beaucoup). Les arts et la paix au quotidien…

 

+ Nul lecteur n’ignore que la fiction n’est que fiction et qu’un roman, si bon soit-il, ne sera jamais… qu’un roman. Autrement dit, une œuvre de l’esprit. Mais pourquoi un écrivain doit-il, aujourd’hui, impérativement citer ses sources et rappeler en fin d’ouvrage que ce que le lecteur vient de lire n’a pas de rapport direct avec la réalité ? Qu’il n’a fait œuvre que… de fiction, gâchant ainsi le merveilleux échange, le merveilleux voyage que la lecture permet ? Cette remarque, à l’issue de la lecture de En route vers toi, de Sara Lövestam, ou d’autres livres de cette qualité. On se dit cependant qu’il y a là plus qu’un bon roman, qu’une œuvre prétendument de fiction peut aller loin au-delà de la fiction et finir par faire une boucle qui rejoint une réalité qui, pour n’avoir certes jamais existé à proprement parler, n’en est pas moins plus réelle que… maints documentaires, par exemple. Qu’un personnage de fiction peut avoir plus d’existence que des individus ancrés dans la vie quotidienne ? La réalité, la fiction ? Sujet de romans ?

 

+ Les Bottes suédoises, de Henning Mankell, roman préféré étranger des libraires, selon Livres hebdo (n°1098, 23/09/2016). Un succès mérité.

+ La 25e édition des Boréales (du 18 au 27 novembre 2016, en Normandie) mettra à l’honneur la Finlande et l’Estonie, deux pays liés par l’histoire, la langue et la culture.

+ Signalons, dans le numéro 31 de la revue Nordiques (printemps 2016), un article très fouillé, signé Lise Froger-Olsson, sur l’écrivaine Maria Sandel (1870-1927), autodidacte, syndicaliste et « première représentante féministe du courant du roman prolétarien suédois ».

 

+ Du 2 au 4 septembre 2016, la Scandinavie sera l’hôte d’honneur de la manifestation Le Livre sur les quais, à Morges (Suisse), sur les rives du lac Léman. Au programme : Katarina Bivald, Anne-Cathrine Riebnitzsky, Viveca Sten, etc.

 

 

+ Du 2 au 4 septembre 2016 également, à Collioure (66), festival D’une mer à l’autre, avec la Suède à l’honneur et, parmi les auteurs invités, Fredrik Ekelund, Björn Larsson, Katarina Mazetti…

 

Eric

Félicitations à Éric Boury (né en 1967) qui vient de recevoir le prix de la SGDL (Société des gens de lettres) pour son travail de traduction (2016). Rappelons qu’il est aujourd’hui l’un des principaux traducteurs de l’islandais, notamment des écrivains Einar Már Gudmundsson, Jón Kalman Stefánsson, Arnaldur Indriđason, Arni Thorarinsson, etc.

 

+ Bravo, mille fois bravo à Tess Asplund, cette jeune femme suédoise qui, seule, a brandi le poing devant une manifestation de néo-nazis à Borlange ce 1er mai 2016, avant d’être écartée par la police !(photo : David Lagerlöf)

Chk8axwwkaac8lx

 

 

 

+ À Stockholm, au Musée de l’armée (Riddargatan), gratuit comme le sont aujourd’hui tous les musées nationaux en Suède, une petite exposition est consacrée à Raoul Wallenberg (1912-1947 ?). Rappelons juste que ce diplomate suédois, affecté à Budapest durant la Deuxième Guerre mondiale, remit des passeports suédois à plusieurs milliers de Juifs (entre 30 000 et 100 000) et leur permit ainsi de quitter la Hongrie et de survivre. Arrêté par l’Armée rouge lors de la Libération du pays, il disparut mystérieusement dans les geôles soviétiques. La Guerre froide sévissait. On ignore toujours, aujourd’hui, les circonstances exactes de la mort de ce « Juste parmi les nations ».

P1080711
Unknown 100

+ Dans le numéro 66 (avril 2016) de la revue Causette, un portrait (signé Hélène Constanty) de Margrethe Vestager, commissaire européenne danoise qui avait inspiré le personnage de Birgitte Nyborg dans la série télévisée Borgen. Elle a « gagné une réputation d’intransigeance et de courage par sa détermination à attaquer les multinationales qui ne respectent pas les lois ».

« Peut-on faire confiance à ses concitoyens ? » Oui, répondent 66% des Suédois, contre 22% des Français. (in Marie-Pierre Richard, La Citoyenneté locale en Suède)

+ Selon Livres hebdo (n°1077, 18/03/2016), la progression des traductions de langues scandinaves « marque le pas » en 2015. Ce qui ne signifie pas que ces traductions soient beaucoup moins nombreuses mais plutôt, qu’elles avaient fortement augmenté ces dernières années. (284 traductions de langues scandinaves en 2014, tous genres confondus, 247 en 2015, soit tout de même + 2% sur les 5 dernières années.) Ce qui signifie, en 2015, 2,1% d’ouvrages traduits d’une langue scandinave dans la production éditoriale française en traduction.

+ Parmi les « 50 meilleures ventes en romans policiers » de l’année 2015 (Livres hebdo n°1077, 18/03/2016), David Lagercrantz (Millénium 4, Ce qui ne me tue pas), Arnaldur Indridason (Le Duel), Camilla Läckberg (La Sirène et L’Enfant allemand), Jussi Adler-Olsen (Les Enquêtes du Département V, vol. 5, L’Effet papillon), Henning Mankell (Une Main encombrante) et Jo Nesbø (Police).