Société

L’Homme et le bois

Unknown 148

Voici un succès de librairie étonnant, un ouvrage (quasiment un beau livre, avec ses nombreuses photos) consacré exclusivement au bois, de l’arbre au billot, puis à la bûche : L’Homme et le bois, de Lars Mytting. « …Parce que la relation de l’homme au feu est si ancienne, concrète et universelle, le bois nous touche toujours au plus profond de nous », écrit dans son texte d’avant-propos l’auteur, né en 1968, journaliste, éditeur et, depuis la parution de ce livre en Norvège en 2011, écrivain à plein temps (la parution de ses romans, en France, est d’ailleurs annoncée chez Actes sud). Peut-être, lors de vos voyages dans le Nord de l’Europe, observez-vous, dubitatif, les forêts qui s’ouvrent devant vous sur des dizaines ou des centaines de kilomètres d’affilée ?... Lars Mytting parle de ces arbres. Et des hommes qui vivent avec les arbres. Il réfléchit sur cette relation particulière, qui a permis à nombre de civilisations de se bâtir. Les arbres et leurs plantations, les coupes, le stockage, l’usage… Lars Mytting n’oublie pas de recenser les différentes marques de tronçonneuses ou de haches et donne maints conseils pour choisir le bois en fonction de l’usage que l’on en fera ou… de son tempérament. Idem pour les poêles, les fours ou les chaudières. Rappelons que les poêles de faïence peuvent être de véritables œuvres d’art dans les pays nordiques. Quelles espèces d’arbres dégagent le plus de chaleur dans la cheminée, au bout de combien d’années les abattre, comment entreposer les bûches, combien de temps les laisser sécher, etc. Avec des anecdotes en veux-tu, en voilà, L’Homme et le bois est un ouvrage de référence très agréable à lire, traduit en 15 langues et vendu aujourd’hui à 500 000 exemplaires. Remarquons que Lars Mytting s’intéresse ici plus au bois de chauffage qu’au bois de construction, sujet si dense qu’il pourrait fournir matière à un autre ouvrage non moins passionnant.

 

* Lars Mytting, L’Homme et le bois (Hel ved, 2011), trad. Alex Fouillet, Gaïa, 2016